De l'imaginaire illustré... toute une histoire.

Publié le par Amalya Nguyen

Au coeur d'une après-midi d'or 
Nous voguons en silence; 
... 
De frêles mains cherchent en vain
A guider nos errances.

Cruel! En pareille heure,
Comme le ciel s'irise 
Exiger un conte d'un souffle
Que toute plume brise!
...
Y trouver du non-sens

Bientôt, le silence se fait 
Leur rêverie s'éveille 
Sur les traces de l'enfant-songe 
Au pays des merveilles
Pour peu, on croirait qu'elle parle
A tous, bête et abeille. 

Et comme l'histoire épuisait
Ses puits de rêveries 
Et que le conteur tentait bien
D'émettre un "c'est fini, 
La suite au prochain épisode",
Chacun rit :"Le voici!"

Accepte cette histoire :
Va, prends-la et la lance
Où Mémoire ourdit son fil fin
Des rêves de l'enfance-
Couronne usée du pèlerin,
Fleurs d'outre-provenance.
Lewis CARROLL
Par ces mots, je vous souhaite la bienvenue dans mon pays des merveilles.
Vous invite à vous y sentir bien.... à me faire partager le vôtre.

 

Commenter cet article

Psyché 30/06/2008 01:56

Dépose un billet au seuil du monde imaginaire d'Amalya...

"Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis."

[E. A. Poe]

Amalya Nguyen 11/07/2008 23:07


Salut psyché, t'as une adresse internet ou on peut venir te voir? Tu écris? Tu dessine?